A l’attaque du BigMac

Après un tour de cadran, réparateur, nous entamons notre première journée de competition gonflées à bloc et avec les cernes en moins !  Pour patienter avant l’unique match de la journée et comme les coaches mettent un point d’honneur à rentabiliser chaque minute, nous nous retrouvons à 10h sur les terrains de tennis desertés. En effet, les hongrois, champions en titre de waterpolo, semblent plus aguéris dans une piscine que sur un court de tennis.

DSCF0349DSCF0361DSCF0354

Au programme, un entraînement tactique sous un soleil agressif : Alors que l’ombre se réduit comme peau de chagrin, nous simulons une partie de hockey en deux dimensions aux allures de rugby-zumba. Un tee-shirt fait office de palet, deux gourdes délimitent les buts et les joueuses en surface sont représentées un bras levé. Conclusion : une simulation surréaliste où l’on court plus vite que l’on nage mais une séance toutefois utile pour les derniers réglages en vue du premier match.

Les heures passent pour nous pendant que les garcons U19 (moins de 19 ans) affrontent la Hollande et que les Elites hommes partent en reconnaissance en terre américaine.

L’heure venue, nous partons en direction du bassin intérieur ou nous allons prendre nos marques. L’eau est limpide et le palet glisse sur le carrelage tel Mémé à skis sur une plaque de verglas. Les conditions sont optimales et pourtant la retransmission est décevante : la camera sous-marine trébuche sur les images comme un acteur bègue lors de son discours de remise d’Oscar. Des dysfonctionnements regrettables pour une competition de cette envergure.

 DSCF0375 DSCF0377 DSCF0378 DSCF0379 DSCF0383 DSCF0388DSCF0390 DSCF0391 DSCF0395

A l’entame, le burger américain paraît pouvoir s’engloutir d’une bouchée. Notre avant-centre prend le palet et traverse la première tranche de bacon sans difficulté. S’en suivent dix minutes de vas et viens ponctués d’arrêts de jeu à répétition qui se soldent par de très nombreuses prisons françaises. Pour son premier mondial, Alison#8 pulvérise ses stats et prend autant de prisons en un match qu’en six ans de hockey. 0-0 à la mi-temps. Au début de la deuxième mi-temps, les américaines galvanisées par leur public marquent le premier but. Quelques minutes plus tard, le numéro 14 égalise sur un coup franc favorable. Pour les françaises, les prisons s’enchaînent jusqu’à trois en même temps. Les américaines, à nouveau en supériorité numérique, ont confiance et marquent un deuxième but. Dans les dernières secondes, un pénalty est sifflé contre les françaises. Celui-ci est brillamment arrêté par Cécile#12, et n’alourdira donc pas le score final.

Contre les USA, la frustration l’emporta mais demain matin on évitera que les anglaises se fassent plaiz !

Donc demain rdv 11h45. La France jouera en blanc

DSCF0416

Alison hérite ce soir du diadème de la boulette

Claire#14, Nath#5, Sarah#2 et Fleuriane#4

DSCF0367

Un grand merci à tous mes sponsors !

Claire#14

De Paris au fin fond de la Hongrie

A 3h45 du matin , le réveil nous a violemment piqué tel un moustique shooté au palu.

Nous tentons une micro sieste dans un taxi parisien très volubile, puis nous rejoignons l’équipe à l’aéroport.. Le regroupement des équipes de France en sweats rouges se fait rapidement car le trajet, trop court, n’a pas pu estomper les traces de l’oreiller encore fort reconnaissables..

DSCF0226 DSCF0230  DSCF0239DSCF0232

DSCF0246DSCF0247DSCF0224 DSCF0248

Nous arrivons à l’aéroport de Budapest, en laissant derrière nous nos clubs, nos rivalités, nos egos.. et la valise de Sarah qui, la chanceuse, fut couverte de cadeaux Air France : une petite culotte (jetable) et des mouchoirs (en tissu).

DSCF0251

Nous debarquons sur les coups de midi à Eger dans les appartements situés non loin de la piscine : soit 600m à vol d’oiseau (et 100m de dénivelé positif…glup).

Nous filons à la piscine pour un triathlon entrainement – enregistrement de l’équipe – déjeuner frugal à base de pastèque locale , de fromage non moins authentique et de jambon à 3300 euros .. euh forins …

DSCF0268DSCF0270DSCF0273

A Eger, station thermale d’un autre temps, les piscines sont légions.. mais pas toujours adaptées à la pratique du hockey subaquatique. Nous tombons sur notre bassin d’échauffement au fond d’un parc aqua ludique de deux hectares, plus peuplé que Disneyland un quinze aout. Les premières sensations de jeu sont douloureuses : un traitement maladroit à l’acide ayant transformé le carrelage en râpe à fromage. Nos genoux , nos épaules et les fessiers de certaines souffrent de ce contact aussi rugueux qu’un gommage au scotch britch.

DSCF0283DSCF0282

Nous ressortons du match d’entrainement nous opposant les unes aux autres avec des fourmis dans les jambes et l’envie forte de retourner à l’eau le lendemain… mais cette fois ensemble sous les mêmes couleurs.

La cérémonie d’ouverture débute tel un défilé du 14 juillet, et est présidée du haut d’un balcon aux allures présidentielles digne des apparitions de Lady Di… La fanfare n’est pas en reste et nous joue l’hymne national devant un millier de joueurs et d’officiels venus de 19 nations pour partager ces neuf jours de compétition.

Emotion quand tu nous tiens ..

DSCF0289

 DSCF0313DSCF0303

Et c’est dans une ambiance solennelle que la présidente de la fédération hongroise déclare …

« Le 18eme championnat du monde de hockey subaquatique officiellement ouvert »

« The 18th underwater hockey world championship officially open »

“ El 18 campeonado de hockey subacuatico oficialmente abierto”

« 18 Víz alatti jégkorong világbajnokság hivatalosan nyissa ki »

(en hongrois, on fait confiance à Google Trad)

Demain rendez-vous à 16H20 pour un match contre les USA (attention les grilles de match ont été remaniées). La France jouera en noir.

Pour visionner le match cliquer sur ce lien : Vidéo en ligne

Retrouvez la vidéo de la journée (merci Rémy !) par ici : Eger la tête sous l’eau Episode 3

Claire#14, Nath#5 et Hélène#3

Beau pour les pupilles, bon pour les papilles

Train hard, eat well, win your battles !

Parce que s’entraîner c’est bien mais que manger sain, équilibré et varié c’est mieux,

je vous propose de découvrir le blog de cuisine de Marine, à la fois hockeyeuse talentueuse et chef cuistot hors pair !

Vous y trouverez des recettes originales, délicieuses et toujours agrémentées d’une suggestion musicale, à écouter en cuisinant ou en mangeant !

power-fruit-salad-pe-50 fricassecc81e-verte3-pe-50

N’attendez plus, entrez dans l’univers culinaire de Marine en cliquant sur le lien suivant :

Marinelovesfood 

La Bretagne ça donne la gagne !

Dernier stage, derniers préparatifs et réglages en terre bretonne, sous le soleil…

Au programme, du hockey le matin et le soir à la piscine découverte de Dinan, du sport en extérieur,  footing à 6h, vélo et crossfit et pour terminer une surprise préparée par nos coachs… du catamaran suivi d’un beach volley !

DSCF0053 DSCF0063DSCF0089  DSCF0161 DSCF0166

DSCF0184DSCF0185

Vu pendant le stage :

Le coach avec du vernis à ongles…

DSCF0097

La France sans culotte

DSCF0129

En bref des moments forts et une belle cohésion d’équipe qui annoncent un championnat mémorable.

Pour découvrir la vidéo du stage (merci Rémy)

Cliquez ici >>>>> Stage France Elite – Dinan – Juillet 2013 par HockeySub_FFESSM

19 nations représentées

Pour ces championnats du monde, les équipes Masters, Elites U23 et U19 de 19 pays se déplacent en Hongrie.

Seront présents pour se disputer le titre :

Argentine

Australie

Belgique

Canada

Colombie

France

Allemagne

Grande-Bretagne

Hongrie

Hollande

Nouvelle Zélande

Philippines

Portugal

Serbie

Slovénie

Afrique du Sud

Espagne

Turquie

USA

Infos officielles

Du 23 août au 1er septembre 2013, la ville de Eger en Hongrie accueillera le championnat du monde de hockey subaquatique.

piscine Eger

La France y envoie 6 équipes :  Masters hommes, Masters femmes, Élites hommes, Élites femmes, U23 hommes et U19 hommes.

Pour plus de détails sur la compétition, voici le site officiel :

Grâce à une retransmission vidéo sur internet, les plus passionnés d’entre vous pourront suivre les matches en direct !

 

Eger

Rendez-vous le 23 août !

Sélections masculines Elites et U23

france3auvergne

Lundi dernier, les sélections masculines pour le mondial sont tombées. A l’issue de ce dernier stage de trois jours réunissant les pôles France masculins U23 et Elite au Puy-en-Velay, 24 joueurs ont été retenus par les coachs pour s’envoler vers la Hongrie le 22 août prochain.

Cet événement a attiré l’attention des médias de la région.

Immergez-vous dans l’ambiance des sélections en cliquant sur l’image !

hockey

Reportage France 3 Auvergne 

THE coach

Mon super coach (et celui de quelques autres filles de l’équipe) en ce moment c’est… Mr Shaun !!

Sans vouloir faire d’infidélités à Sylvain ou Benj (les vrais coach de l’équipe de France féminine, NDLR), notre rencontre donna lieu à un véritable coup de foudre. Si ce ne sont pas ses abdos façon tablettes de crunch qui me font suer et courir plus vite, ses « KEEP GOING« , « PUSH UP, PUSH UP » mettent ma dopamine au garde à vous je vous l’assure !

Vous devez maintenant vous demander qui est donc ce sacré Mr Shaune… Allez je suis sympa je vous montre une photo et  très prochainement une petite vidéo. (Vous pouvez simplement regarder en mangeant des cachuètes, mais pour avoir des abdos en acier avez aussi le droit de faire les exercices !)

Attention……

……

….

..

EH BAM !

mr shaun

Et en famille, l’entrainement c’est chouette aussi ! Merci à eux qui, comme vous pouvez le voir, me soutiennent activement !

photo 1 (1) photo 1

Effet bonus : un sol bien labouré, prêt à être semé !